• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Tout pour faire plaisir à ma femme...

Tout pour faire plaisir à ma femme... - Marc Bélanger

Je voulais prendre de nouvelles tasses. Ma femme adore les rebords fins et la porcelaine. J’allais en ville pour lui trouver un assortiment qui lui plairait. J’avais entendu sa conversation avec Aline, notre voisine. Ma femme se plaignait des tasses que nous avions qui étaient mal assorties. Certaines avaient un décor publicitaire qu’elle ne supportait plus, d’autres étaient si vieilles, que des fêlures étaient apparues. Elle n’était pas satisfaite, et elle voulait avoir un nouveau service. Elle souhaitait avoir de petits récipients pour les cafés serrés et des tisanières pour ses infusions, ainsi que quelques hautes tasses pour le thé. Cette envie lui venait de l’achat d’un nouveau meuble. Ses portes vitrées laissaient voir la vaisselle que nous y entreposions, et elle voulait avoir de jolies choses à montrer. Je reconnais que j’étais de son avis, même si je ne me préoccupe pas vraiment de la forme du contenant qui accueille mes boissons chaudes. J’apprécie le café passé dans un filtre le matin, et je ne suis pas exigeant par la taille ou la forme de la tasse que j’utilise.

Je souhaitais retrouver une boutique bien particulière. J’allais y acheter du café fraîchement moulu et du thé de bonne qualité, de temps en temps. Ils avaient des tasses anglaises hautes en excellente porcelaine et au rebord fin, exactement ce que ma femme voulait. Il me fut plus difficile de choisir un décor qui correspondait à ses goûts. Des petits chats qui batifolaient dans des herbes hautes, des éléphants multicolores, des oursons chapeautés de différents couvre-chefs, rien n’était assez joli pour elle. J’avisais une vendeuse de ma déconvenue. Elle m’expliqua que ces décors étaient les plus achetés par ses clients, mais qu’elle avait d’autres modèles à me présenter.

Elle me sortit un premier service à café composé de petites tasses blanches assorties de dessins de feuilles dorées. Des cuillères en porcelaine allaient avec les tasses. Je pris cet ensemble. Ensuite, la vendeuse me présenta les grandes tasses qu’elle gardait dans sa réserve. De petites fleurs bleues, roses ou violettes les ornaient. Le motif était repris à l’intérieur de la tasse. Une série reprenant les dessins des kimonos me plut aussi. Je pris trois exemplaires de chaque tasse et je repartis. J’offris ces présents à ma femme le soir. Elle lisait une publicité qui exposait comment maigrir rapidement. Elle fut enchantée de ses cadeaux et elle lava immédiatement chaque tasse pour que nous puissions nous en servir.

 

The author:

author

Je cherche à travers ce blogue à vous parler des femmes, non plutôt de la chasse, quoique certains pensent que l’un va avec l’autre. Mais non, je vous mène un bateau. Je suis un pécheur… ou un pêcheur ?? Amateur de vélo, je perds facilement les pédales parait-il. Mais non, j’avoue, c’est moi Zorro… mais ne me recherchez pas mon numéro aussi est masqué. Finalement tout est relatif, alors j’adore les relations. Mais ne vous en faites pas, je sais aussi être tendre et soumis à mes heures…